Actualités Conseils

Acheter français sans se tromper

Consommer Made In France, c’est s'engager pour préserver le savoir-faire français et développer l’emploi local. Mais pour éviter les pièges marketing, il faut avoir en tête quelques informations essentielles.

Attention aux mentions, logos et appellations mensongères 

Hormis certains produits agricoles et alimentaires, le marquage d’origine des biens de consommation n’est pas obligatoire en France, et simplement déclaratif. Un fabricant est autorisé à apposer sur une étiquette ou un emballage, une indication valorisant l’origine française telle que “Fabriqué en France”, "Made In France" ou encore "Fabrication française". Pour cela, il doit respecter le code des douanes dont le texte précise qu’un produit prend l’origine du pays où il a subi sa dernière transformation substantielle

Il faut comprendre par là qu’un vêtement estampillé Made In France peut être fabriqué en Asie, avec des matières premières provenant du monde entier, dès lors qu’il a subi une ultime transformation changeant sa nature en France. Dans la pratique, il peut s’agir de faire poser dans un atelier français, les boutons d'une chemise fabriquée en Chine. On en déduit donc que ce genre de mentions "Made In France" sont davantage un argument commercial mais ne garantissent aucunement qu’un produit est réellement fabriqué dans l'hexagone. 

Des vêtements “Made in France” fabriqués en Asie et des produits du terroir faits à l’étranger

Il en est de même pour les dénominations des produits et face à l’engouement des français pour le Made In France, les marques s’en donnent à coeur joie. Pour exemple, une marque baptisée “Le bon français” pourrait très bien vendre des chaussures fabriquées en Inde ou un plat vendu en supermarché affichant la mention “tartiflette savoyarde” pourrait être préparé à partir d’ingrédients importés de l’étranger. Parce que le Made In France fait vendre, on trouve aussi sur les emballages, une multitude de logos patriotiques non officiels, qui font apparaître un drapeau tricolore, un coq, une carte de France…Mais eux non plus ne sont pas gage de l’origine française d’un produit.

Le développement des labels et certifications

Si la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a vocation à sanctionner les pratiques commerciales frauduleuses ou visant à induire en erreur le consommateur sur l'origine réelle d'un produit, les contrôles sont encore peu nombreux et difficiles à mettre en place. Le système de règlementation ne semble pas si dissuasif face à l'appât du gain.

À l’heure actuelle, seuls les labels offrent une information et une garantie aux consommateurs. Ils certifient qu’un fabricant respecte un cahier des charges strict et se soumet à des mesures de contrôle périodiques, effectuées par un organisme indépendant. 

Origine France Garantie 

Le plus connu d’entre eux, le Label Origine France Garantie s’affiche sur les produits qui prennent leurs caractéristiques essentielles en France et dont au moins 50% du prix de revient unitaire est acquis en France.

En résumé, pour être certain d’acheter français, il faut rester de marbre devant les aspects purement marketing mais plutôt scruter les étiquettes à la recherche des labels et se renseigner sur ces garanties. 


Cet article a été rédigé par Emilie Vourch le 04/11/2016

C'est tout nouveau !


DJI PHANTOM 4

550 €